Le besoin de souveraineté numérique ne fait plus débat aujourd’hui. Cette question capitale risque d’occuper l’esprit de nombreux décideurs ces prochaines années. Si on ne demande plus pourquoi, on s’interroge cependant encore sur le comment.

De nombreux acteurs du numérique européen ont des idées très pertinentes à proposer. Le dossier spécial mené par Appvizer vise à créer une émulation francophone sur ce thème. Il propose des articles de fond, avec la participation de grands noms de l’industrie technologique française.

Ce dossier a invité le fondateur de Lex Persona à prendre la parole sur la signature électronique et comment elle peut contribuer à la stratégie d’une souveraineté numérique française.

L’article est gratuit, à retrouver ici.

Cela vous a plu ? Voici l’ensemble du dossier.